Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de vélo électrique sur le marché, ce qui rend le choix complexe. Heureusement, nous avons établi une liste des principaux critères à prendre en compte pour l’achat d’un vélo électrique. Découvrez comment choisir votre vélo électrique ! Ce site est régit par la fédération française de cyclisme.

electric bike


Le choix selon le système de changement de vitesse


Le changement de vitesse constitue le principal critère à prendre en compte avant de choisir un vélo électrique. Découvrez dans cette première partie les différents types de changement
de vitesse.


Le changement de vitesse par dérailleur

Lorsqu’il s’agit de vélo électrique, la transmission est mise en retrait. Cet élément joue cependant un rôle capital et repose sur de multiples contraintes, dont le changement de vitesse
par dérailleur. Ce dernier sert à renforcer la vitesse sans pour autant perdre le rendement. Ce genre de système est très utile pour les conduites sportives. Un changement de vitesse par dérailleur accompagné d’une motorisation pédalier permet de bénéficier d’un couple plus important.


Le changement de vitesse intégré

Le changement de vitesse intégré par engrenage est très utile pour une promenade en ville. Ce système de changement permet de changer de vitesses sans pédaler. De cette manière, le
système réduit les risques de déraillement.Il est utile de mentionner qu’un tel système accompagné d’un moteur pédalier nécessite un arrêt du pédalage pour le changement de vitesse. Le système le plus prisé reste le Shimano Nexus en version 3, 7 ou 8 vitesses. D’autres options sont disponibles, comme le système Nuvinci.


Le choix selon le prix du vélo électrique


Le prix occupe une place primordiale dans le choix d’un vélo électrique. Il existe deux fourchettes : entre 800 et 1 400 euros et entre 1 400 et 3 000 euros.

 

Un prix entre 800 à 1 400 euros

Les grandes enseignes comme Go Sport ou Décathlon proposent des prix pas chers pour un choix plus restreint. Pour une somme comprise autour de 800 euros, les clients profitent des équipements basiques. Un choix plus large est proposé aux clients dans le cadre d’un achat de vélo électrique de 800 à 1 400 euros. Cette fourchette suggère un choix entre les vélos urbains et les vélos tout chemin, parfaits pour une randonnée sur les voies aménagées et les promenades dans les villes. Cette somme exclut les finitions soignées et propose une technologie d’assistance plus ancienne.

 

Le prix entre 1 400 et 3 000 euros

Pour un tarif compris entre 1 400 et 3 000 euros, les clients profitent de bons équipements, en l’occurrence de freins à disque, de moteur dans le pédalier, d’éclairage performant, de porte-
bagage… Certains fabricants proposent les vélos tout-terrain électriques performants. Pour une somme supérieure à 3 000 euros, vous bénéficiez des vélos haut de gamme, comme les speeds-bikes
en plus des kits vélos électriques. Ces instruments sont en mesure de rouler à plus de 45 km/h. Le Matra i-step phantom et le Peugeot eT01 DEORE se trouvent dans cette catégorie de prix. Ces vélos réclament obligatoirement le port de casque, la souscription d’une assurance et l’immatriculation.


Le choix selon le mode d’assistance


Un autre critère de choix parle du mode d’assistance : le pédalier avec capteur de force et le pédalier avec capteur de pédalage.


Le pédalier avec capteur de force

Le pédalier avec capteur de force consiste en un modèle de type moyenne gamme, mais les vélos électriques haut de gamme peuvent intégrer ce système. La majorité des modèles
dispose d’un capteur de force ou de couple. L’assistance est progressive en fonction de l’effort du cycliste. Ce genre de pédalier offre une facilité de manipulation et un bon niveau de confort sur les routes. La conduite élimine les risques d’à-coups.


Le pédalier avec capteur de pédalage

Le pédalier avec capteur de pédalage est un modèle entrée de gamme. Les fabricants choisissent généralement les capteurs de pédalages avec un moteur dans la roue arrière. Ce genre de modèle propose une assistance dite « tout ou rien ». Seulement, ce pédalier nécessite une bonne installation au risque de compliquer le contrôle du vélo. Une bonne installation et un montage conformes aux normes donnent une impression nette et facile.


Le choix selon le type de vélo électrique


Le dernier critère parle du type de vélo électrique. Les plus connus restent le VTC et le VTT électrique.


Le VTC électrique

Le VTC (vélo tout chemin) électrique s’apparente à un vélo polyvalent adapté à la ville et aux loisirs sur les routes ainsi que les sorties sportives. Ce modèle dévoile une selle ergonomique et dure. L’instrument utilise un système de freinage puissant.

Pour l’utiliser, le cycliste doit se pencher afin de gagner en aérodynamisme. Certains modèles disposent d’accessoires pratiques, comme des sacoches, un rétroviseur, un antivol, un porte-bagage… Il s’agit d’un bon compromis entre le VTT et le vélo de ville.


Le VTT électrique

Le VTT ou Vélo tout-terrain électrique possède des pneus crantés et une assistance puissance. Ce genre de modèle est conçu spécialement pour les sorties sportives sur les terrains escarpés. Les pneus larges sont spécialement conçus pour s’adapter à n’importe quel terrain accidenté. Seulement, ce genre de roue n’est pas prévu pour les routes classiques. Le VTT s’adresse spécialement aux sportifs qui souhaitent obtenir une assistance tout au long de leurs courses.

Fermer le menu